Compta Paris

Un cabinet d’expertise comptable de plus de 35 ans d’expérience à Paris

Vous avez comme projet futur la création, la reprise, la cession ou la fusion d’entreprise à Paris ? Exigez le meilleur accompagnement en faisant appel à un cabinet d’expertise comptable de plus de 35 ans d’expérience en région parisienne : Cocerto.

Les spécialités du cabinet

Cocerto répond à tous vos besoins en accompagnement dans de nombreux domaines : expertise comptable, expertise sociale, expertise juridique et commissariat aux comptes. Le cabinet se spécialise également en conseil et accompagnement du chef d’entreprise. Des formations aux employés à tous les niveaux font aussi partie de ses spécialités. Les particuliers souhaitant se créer un patrimoine ou améliorer son rendement, peuvent aussi bénéficier des services du cabinet. Il en est de même pour tout projet d’optimisation fiscale.

De la création à l’accompagnement des entreprises en difficulté

Création, développement et augmentation de capital ou encore reprise et fusion sont les principales missions de ce cabinet d’expert comptable autour de paris. Celui-ci se charge également d’accompagner les entreprises en difficulté ou encore celles en phase de cession et de transmission. Cela, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise.

Proximité et qualité de la prise en charge

Parmi les avantages de se faire accompagner par Cocerto : la qualité de la prise en charge et sa proximité avec ses clients. Le cabinet intervient non seulement en Île-de-France, mais aussi dans les départements tels la Loire-Atlantique, la Gironde, La Vendée et l’Ille-et-Vilaine. Les experts Cocerto se démarquent par leur disponibilité ainsi que par le sens de la rigueur et de l’organisation. Ils sont reconnus pour leurs qualifications et leurs connaissances approfondies dans de multiples domaines : financier, juridique, fiscal et comptable.

Par ailleurs, Cocerto est non seulement au service des entreprises mais aussi des collectivités et des associations.

Laissez votre commentaire à propos de cet article