Compta Paris

Le bilan comptable pour avoir une idée de la santé de l’entreprise

Comme le compte de résultat, le bilan comptable est un document qui résume l’exercice de l’entreprise sur une période donnée. Il permet d’avoir un aperçu de la santé financière de l’entreprise.
 

Comment se présente le bilan comptable ?

Comme le compte de résultat, le bilan est un document récapitulatif, sauf qu’il ne se limite pas seulement aux charges et produits. Il passe aussi en revue tout le patrimoine (matériel et immatériel) de l’entreprise. Celui-ci est reparti sur deux colonnes, l’actif et le passif.
 

L’actif du bilan (colonne de gauche)

C’est dans cette partie que sont mentionnés tous les biens appartenant à l’entreprise. Il se divise en deux parties bien distinctes : les actifs immobilisés et les actifs circulants. Les actifs immobilisés regroupent les avoirs qui vont rester longtemps au sein de l’entreprise. Eux aussi se divisent en plusieurs catégories à savoir les immobilisations corporelles, incorporelles et financières. Dans la première catégorie sont regroupés les terrains, les immeubles (bureaux et locaux), les matériels et outillages (machines, mobiliers de bureau) et les matériels de transport. Dans la deuxième catégorie, on retrouve tous les biens non physiques, mais qui font bel et bien partie du patrimoine de l’entreprise tels que le fonds de commerce, le bail commercial, les brevets ou encore les frais d’établissement. Et dans la troisième catégorie, on retrouve les créances à plus d’un an, les dépôts de garanties ou encore les actions détenues auprès d’autres entreprises.
Les actifs circulants, contrairement aux immobilisés, sont destinés à ne rester que temporairement dans l’entreprise. C’est le cas des stocks de marchandises (matières premières et produits finis non écoulés durant l’exercice), des créances à court et moyen terme ainsi que des disponibilités (liquidités en caisse et sur le compte en banque).
 

Le passif du bilan (colonne de droite)

Dans cette partie, on regroupe les moyens de financement dont dispose l’entreprise pour acquérir, justement, les éléments d’actifs. Le premier élément à y figurer est le capital de l’’entreprise, un fonds qui lui est propre. Mais au cas où le seul capital ne suffit pas à financer l’activité, l’entreprise sera contrainte d’emprunter auprès d’autres organismes. Ces dettes à long, court ou moyen terme sont les suivantes à être mentionnées dans le passif. C’est ce que l’on appelle communément « fonds étrangers ». Le passif est donc constitué des capitaux propres et des capitaux étrangers.
Une fois le bilan comptable correctement établi, il est plus aisé de connaitre la situation globale de l’entreprise et plus particulièrement sa santé financière.
 
Source de l'info

Laissez votre commentaire à propos de cet article